Nous avons 1079 invités et aucun membre en ligne

Imprimer

Escapade "les Voileux" du 17 mai 2005

(1 - user rating)
Ecrit par Alain Lefebvre dans Voile le 19 mai 2005

Mon mini cedar était méconnaissable, je ne pensais pas qu’un petit voilier comme celui-ci tourne et virevolte de cette façon, Gilles n’est pas un simple modéliste mais une sorte de magicien.

Ce dimanche 17 avril, la section voile, sous la houlette sympathique et .... pro, de Gilles et René inaugurait une nouvelle façon de concevoir une sortie voile en réunissant le maximum de « voileux » qui il faut bien le dire délaissaient quelque peu le bassin.

 

Le propos n’est pas de polémiquer sur ce sujet, mais il faut l’avouer, le fait de vouloir réunir des membres d’une même section pour leur seul plaisir, mais aussi et surtout pour leur inculquer les notions de base de la navigation à voile, c’est ok. 

J’avoue humblement qu’après une manipulation et réglage de tout bord (sans jeu de mots) mon mini cedar était méconnaissable, je ne pensais pas qu’un petit voilier comme celui-ci tourne et virevolte de cette façon, Gilles n’est pas un simple modéliste mais une sorte de magicien dont la dextérité manuelle n’est plus à démontrer, tout comme René qui a réglé le mini cedar de notre regretté ami Dédé (qui a du le remercier de son paradis de modéliste) et l’ami Gaby a bien profité de la leçon, puisqu’il l’a dit lui-même j’ai fait un tour complet du bassin ? qu’on se le dise.

Tous, pardon de ne pas tous vous nommer, étions enchantés de cet après midi, Icare et Eole étaient de la partie.

J’ai cru remarquer (ce n’est que mon avis) que le fait de se retrouver simplement comme cela, uniquement pour le plaisir de naviguer sans trop vouloir régater, ce qui a quand même été fait, qu’une certaine ambiance régnait, peut-être plus détendue que lors de régates pures, il y a là quelque chose à voir ? pour la suite.

N’oublions pas le seul vieux gréement qui, avec des batteries un peu faibles a bien mérité de notre admiration, j’ai cité le « flibustier » pardon le Thalassa d’Alain.

Il n’y a pas de doute lorsque notre Super racer man (vous devinez qui) se mêle de voilier qu’il lance comme son racer, c’est aussi un Super voileux.  La journée se termina avec les racers dont un membre barbu armé d’une canne à pêche s’en alla attraper dans un arbre son racer qu’il a du confondre avec un poisson volant !!! Et pour couronner le tout quelques minutes après, sa barbe et sa moustache ont viré au gris, un frottement et plouf ! son racer a fait des siennes, ne l’accablons pas !

Voilà, un dimanche pas comme les autres se termine, je regrette que dimanche prochain, je ne sois pas avec vous mais ce n’est que partie remise, en attendant d’autres sorties aussi sympa.

Texte Jean Pioche - Photos A.J. Lefebvre

Share