Nous avons 341 invités et aucun membre en ligne

Imprimer

Construction du PALO de AGUA

(4 - user rating)

Index de l'article

Ecrit par Sylvain Lacour dans Voile le 20 septembre 2010

A l’anneau de la "bielle d’écoute" (une partie de l’équipement, dans la coque !) nous amarrons un amant pour les écoutes ("Amant", en vocabulaire maritime, c’est un cordage qui permet d’en tirer d’autres). Il traverse le pont dans un tube de matière plastique, il est enfilé dans la poulie pour qu’il puisse retourner vers la proue, et son extrémité est fixée à un mousqueton. Ce mousqueton devra rester bien près du bloc quand le servo d’écoute aura l’écoute totalement bordée.

art74-1

L’Écoute de grand voile a deux brins passant chacun par un passe-écoute situé prés de l’écoutille. De là ils vont vers le mousqueton de l’amant d’écoute, où ils sont accrochés au moyen des boucles que nous ferons dans les extrémités. Évidemment nous adaptons la longueur de telle sorte que notre collier régulateur permette de les raccourcir autant qu’il est nécessaire pour maintenir l’écoute au centre, sans jeu, mais qu’il permette aussi de la détendre pour ouvrir d’environ 2 cm depuis l’axe en position de bordé au maximum.

Maintenant, nous pouvons faire À l’écoute de foc, un lien à l’écoute de foc, pour l’accrocher au mousqueton de l’amant d’écoutes. Nous réglerons la longueur pour que le contrôleur d’écoute qui est installé sur la bôme nous permette de le maintenir juste au milieu quand le servo est en position bordé au maximum. De cette manière nous pourrons régler le foc jusqu’à une ouverture de 3-4 cm en déplaçant seulement le contrôleur.

art74-2

Les deux écoutes doivent, en outre, être réglées pour ouvrir les voiles à angle droit au vent arrière. On peut ajuster cela en réglant le point de fixation de l’écoute sur la bôme ou le boom. La voile sera plus grand ouverte quand nous approcherons le contrôleur de l’articulation (dans la grand voile) ou de l’amure (dans le foc).

Share