Nous avons 363 invités et aucun membre en ligne

Imprimer

Construction du PALO de AGUA

(4 - user rating)

Index de l'article

Ecrit par Sylvain Lacour dans Voile le 20 septembre 2010

Avant tout il faudra faire un modèle du lest. Le tailler en bois tendre (ce peut être en balsa !), et lui donner au moins une couche de vernis, peinture ou colle cellulosique pour qu’il soit imperméabilisé. On divise le modèle au milieu, l’encolle sur une planche, et on prépare une caisse de carton tout autour de lui. Nous lubrifions l’ensemble avec de la vaseline, et nous pouvons faire un moulage de plâtre. Nous obtiendrons ainsi un moule pour fondre le lest. Evidemment : nous le laissons sécher plusieurs jours !

art75-1

Nous préparons la scène de l’opération, en attendant surtout, un jour où il n’y a pas foule dans la maison !

Dans une boîte de conserve nous plaçons des morceaux de plomb, et nous le réchauffons sur un brûleur avec flamme forte. Entre-temps, sur un brûleur voisin nous calons le moule de plâtre. Nous posons le moule sur quelque chose qui distribue la chaleur, pour éviter une rupture éventuelle. Le moule doit être légèrement chaud, juste assez pour pouvoir le toucher, soit à une température de 50-60 degrés C.

Entre-temps, le plomb aura fondu, et au moyen d’une cuillère métallique " réformée " nous pouvons enlever les scories et les oxydes. Pour que les scories surgissent plus rapidement à la surface du plomb, nous introduisons dans le plomb fondu un morceau de pomme de terre crue. En le tenant piqué au bout d’une fourchette ou d’une brochette, nous le forçons DANS le plomb fondu, en l’enfonçant bien. Il se produira une forte vibration, qui fera flotter les scories. Ensuite : cuillère en action, enlever les scories. ATTENTION : ne pas lancer les scories aux ordures ni sur les surfaces de matière plastique ! Elles sont TRÈS chaudes !

art75-2

Maintenant, à l’aide d’une louche (qui ne SERVIRA PAS des ALIMENTS ! C’est empoisonné !) prélever du plomb et le verser soigneusement dans le moule.

ATTENTION, S’il vous plaît ! C’est TRÈS chaud, et peut produire des brûlures GRAVES. Ce n’est pas difficile, il ne serait pas non plus correct d’affirmer que c’est dangereux. Toutefois cela requiert un travail RESPONSABLE. CE N’EST PAS UN JEU D’ENFANT !

Et autre précaution : ne pas fondre de plomb s’il y a des gens qui transitent autour de soi. Moins encore si ce sont des enfants (ils " gigottent " trop !)

Versez du plomb en quantité suffisante comme pour produire une légère "montagne" sur le moule (est-il bien horizontal ? Je suppose que ce détail a été bien vérifié, non ?)

art75-3

Nous attendons que le moulage refroidisse. ..

Nous attendons que le moulage refroidisse. ..

Nous attendons que le moulage refroidisse. ..

(cela ne dure que quelques minutes. ..)

Nous pouvons érafler, légèrement, en utilisant un clou, la surface du moulage que nous avons fait. Si elle n’est pas enfoncée ni déformée, nous pourrons alors démouler. Nous prenons le moule avec un chiffon, et le renversons simplement. Un demi-lest tombera de lui-même ! : -)

art75-4

La face centrale des moitiés du lest devra être rectifiée. L’outil idéal pour ceci est un rabot de charpentier (ce peut être un rabot électrique !). Bien aiguisé cela rabote parfaitement et la lame n’est pas endommagée.. On peut aussi utiliser du papier de verre, de grain lourd, et beaucoup de patience.

Nous pouvons réunir les deux moitiés au moyen d’un clou. Si, j’ai dit : "Clou". C’est beaucoup plus facile de clouer le plomb que d’essayer de le perforer avec une perceuse ! Il se peut que le clou se torde quand on l’enfonce. Nous l’enlevons, et insistons avec un autre clou placé dans ce dernier trou. Jusqu’à ce qu’il ait traversé de part en part la première moitié du lest. Ensuite nous le plaçons sur la seconde moitié, et poursuivons jusqu’à unir les deux moitiés avec ce même clou.

Et nous écartons légèrement et pressons l’ensemble du lest sur l’extrémité récemment poncée de la quille. Nous pouvons éventuellement donner une courbure légère aux deux moitiés du lest, afin que les extrémités proue et poupe soient unies.

Avec le lest en position, nous installons la quille dans le bateau (complet, avec gouvernail de direction, matériel et PILES), et éventuellement adaptons la position longitudinale du lest pour que le bateau soit horizontal quand il est soutenu sur son fond, à 37 cm de la proue. Nous veillons aussi à ce que le bulbe de lest soit horizontal ou légèrement levé vers la proue. JAMAIS la proue vers le bas ! Si tout est correct, nous pouvons appliquer un petit filet d’époxy comme première fixation du lest à la quille. Nous attendons qu’il ait durci avant de continuer.

Nous retirons à nouveau la quille du bateau, et scotchons tout le côté supérieur du bulbe de la quille. Et en le plaçant "pattes en l’air", nous pouvons appliquer l’époxy, qui pénétrera par la fente du côté inférieur, et unira l’ensemble. Nous laissons durcir, et déballons !

Share