Nous avons 817 invités et aucun membre en ligne

Imprimer

Planeurs remorqués à Buno-Bonnevaux

(2 - user rating)
Ecrit par Michel Malabat dans Planeurs le 09 juillet 2012

  Buno-Bonnevaux est une petite commune rurale située dans le Sud de l'Essonne en Ile de France. Un petit aéro club centre de vol à voile grandeur y est implanté. C'est sur ce terrain que le club des Cigognes organise sa rencontre grand planeurs remorqués.
 

Pour cette deuxième édition, le club des Cigognes, sous la houlette de son président, Jean Rousseau et Philippe Jorion, l'organisateur de la rencontre, les modélistes ont répondu présent. Prévue les 9 et 10 Juin, les vols du dimanche furent annulés en raison d'une météo détestable.
  Quarante-huit pilotes et 83 planeurs étaient initialement inscrits. Quelques un venant de très loin ont déclaré forfait pour cause de pluie annoncée.
  Samedi matin, le soleil est de la partie avec un ciel nuageux mais aussi un vent relativement fort et pas franchement dans l'axe. Qu'à cela ne tienne, les modélistes sont venus pour voler et tous vont s'y employer avec ferveur.

Buno_1

Avant de voler, il faut sacrifier au traditionnel briefing qui prend ici toute son importance, car ne l'oublions pas nous sommes sur un terrain de vol à voile grandeur et l'activité ne cessera pas de toute la journée. De plus, le club vélivole sera très strict sur la sécurité, un accident étant survenu quelques semaines plus tôt causant la mort de 3 personnes suite à une collision en vol.
L'espace de vol étant défini, les festivités peuvent commencer et l'un des premiers à s'élancer, Etienne Bédossa va mettre la barre très haute avec un SZD 54 de 6m équipé d'un réacteur en pylône, démontrant une totale maitrise du pilotage, enchainant les passages plein badin sur le dos à quelques mètres du sol dans l'axe de piste, ou les tonneaux lents sur toute la longueur du terrain. Du grand art.

Buno_2 Buno_3
Buno_4 Buno_5

Ensuite, l'entonnoir se remplit doucement ou les planeurs plastiques côtoient les vielles toiles. Les envergures s'échelonnent de 3m jusqu'à 7 m pour les plus grands, la moyenne se situant entre 5 et 6m ce qui est la tendance actuelle.

Buno_entonnoir_1 Buno_entonnoir_2

Pour mettre toutes ces machines en altitude, les remorqueurs genre Tug, Bison et autre Bidules n'ont pas chômé tout au long de la journée, il faut remercier leurs pilotes qui se sont dévoués pour notre plus grand plaisir.

Buno_remorqueur_2 Buno_remorqueur_3

Le repas du midi pouvait être tiré du sac, mais l'organisateur avait négocié un menu au resto de l'escadrille pour un prix très raisonnable. Durant cet épisode, les vols du midi furent interrompus, les commissaires de piste étant partis déjeuner. Sécurité oblige. Mais on n'arrête pas longtemps un modéliste en mal de vol et le ballet incessant a vite repris.

Buno_K8 Buno_attro_2
Buno_harbinger_en_vol_2 Buno_pilotes

L'après-midi, le vent a légèrement baissé et la couche nuageuse est plus présente. De ce fait, les ascendances n'étaient pas très nombreuses, les temps de vol s'en ressentent un peu.

Buno_remorque Buno_atterrissage

Enfin, peu de dépassements des limites de vol ont été constatés, ce qui prouve que les modélistes sont des gens responsables.
Cette journée c'est terminée par un pot offert par le club des cigognes, ce qui a clos la rencontre, la journée du dimanche ayant été annulé pour cause des mauvaises conditions météo annoncées.

Buno_DG_300 Buno_Harbinger_2


EPILOGUE

Les rencontres planeurs remorqués sont rares en région Ile de France,  il faut saluer le club des Cigognes pour son accueil ainsi que la disponibilité des remorqueurs. Bien sûr, tout n'est pas parfait, la proximité de l'aéro club grandeur réduit notre domaine de vol, mais organiser ce genre de manifestation en région parisienne n'est pas chose aisée, alors ne boudons pas notre plaisir et souhaitons longue vie à cette belle rencontre.

Buno_prparatif_baptme Buno_remorquage_grandeur

Michel Malabat

  Les pilotes du MCCR:

Buno_DG_303

  Olivier LEPAPE
  Michel MALABAT

  Accompagnateurs:
  Robert CHRISTIN
  Michel BILLOT 

  Photos :
  Michel Malabat et Robert Christin

Share